La vraie dimension de l’homme ne se révèle qu’après la mort. Cette vérité se révèle une fois de plus avec la disparition de Arba Hama Diallo. Certes l’homme était connu par ses œuvres. C’était une icône de la diplomatie nationale et internationale. Sa stature (...)
Lire l'article
Publié le mercredi 22 octobre 2014
Si Blaise peut trancher alors qu’il tranche !
C’est sur des questions non consensuelles que le dialogue inclusif a été convoqué par le président. S’il faut s’en remettre à lui pour les trancher, autant aller vite et lui laisser (...) Suite
Publié le mercredi 22 octobre 2014
Dialogue de dupes, résultats de dupes²
Personne n’a été surpris par l’échec du dialogue. Pas même l’initiateur qui n’a pas semble-t-il, pas voulu trop tirer à la dernière séance. La phrase d’au revoir avait été selon toute (...) Suite
Publié le mercredi 22 octobre 2014
Blaise, à force de jouer avec le feu : Soit il se brûle soit il brûle le (...)
Il est indéniable que Blaise a mis le pays dans une sorte de cocotte-minute et semble prendre plaisir à le voir se consumer. Toute la vie nationale est depuis près de trois ans (...) Suite

Publié le mercredi 22 octobre 2014
ARBA : Hommage unanime et national à un patriote !
A l’unanimité les burkinabè lui rendent hommage. Ce qui est exceptionnel pour un politique. Le métier de la politique est celui de la controverse par excellence que l’on ne (...) Suite
Publié le mercredi 22 octobre 2014
Une vie de dur labeur
Arba ne s’est pas économisé malgré son âge avancé. A 75 ans il avait un rythme de travail que des plus jeunes que lui avaient du mal à soutenir. La dernière semaine de sa vie a été (...) Suite
Publié le jeudi 18 septembre 2014
Aménagements hydrauliques : Chantiers arrêtés, ouvrages sinistrés. Pourquoi ce gâchis (...)
Au ministère de Mamounata Bélem, il se passe des choses pas très claires. En charge des Aménagements hydrauliques, le ministère, disons son titulaire, se trouve actuellement englué (...) Suite

Publié le mercredi 22 octobre 2014
La CCVC : De la vie chère à l’école populaire et démocratique
Rentrée scolaire difficile symbole d’un système éducatif en difficulté ? C’est la conviction de la coalition nationale contre la vie chère… (CCVC) qui a trouvé là une occasion (...) Suite
Publié le vendredi 15 août 2014
Présence de l’avocat en enquête préliminaire : Un droit qui divise au détriment des (...)
C’est pendant l’enquête préliminaire que la procédure très souvent se noue contre le prévenu. A cette phase le prévenu est seul avec les OPJ qui n’hésitent pas très souvent à employer (...) Suite
Publié le mercredi 4 juin 2014
Mise en œuvre des accords de l’UEMOA:Que va devenir Bittou si la douane s’en va (...)
On en parlait depuis près d’une décennie, ça devrait se réaliser très bientôt. Pourtant les populations de Bittou ont cru, jusqu’à la dernière minute, que le projet de démantèlement de (...) Suite

Publié le mardi 2 septembre 2014
Al Mamy KJ : « J’accompagne le départ total d’un système »
Il fait partie des artistes qui refusent de contraindre leur langue dans la poche. Sa dernière œuvre est un maxi composé de deux titres : Dabo Boukary et article 37. Dans cet (...) Suite
Publié le vendredi 15 août 2014
Souleymane Koly, le maestro du koteba n’est plus
Les gos de Kotéba sur scène A 70 ans il avait encore du talent et de l’énergie à revendre. Hélas, le sort en a décidé autrement ce vendredi 1er juillet 2014 où il a rendu l’âme à (...) Suite
Publié le lundi 4 août 2014
Jazz à Ouaga, Patrick, le nouveau visage du festival
Patrick Kabré (deuxième) à partir de la gauche, sur l’une de ses nombreuses scènes Patrick Kabré peut a lui tous seul, symbolisé la réussite de Jazz à Ouaga. Il faut le voir sur scène (...) Suite

Publié le vendredi 15 août 2014
Fasofoot : L’EFO la moins mauvaise équipe
Bientôt c’est la détente. Les stades burkinabè vont être plongés en hibernation, le temps d’une trêve. Entre deux saisons. C’est le moment propice pour un arrêt, histoire de jeter un (...) Suite
Publié le dimanche 13 juillet 2014
Coupe du monde 2014 : Les Etalons ne sont plus les seuls
Vieilles, enfants, filles et hommes ont beau versé les larmes de leur corps. L’Allemagne a été implacable et impitoyable Le Brésil a pris un coup à la nuque. Au lendemain de cette (...) Suite
Publié le mardi 1er juillet 2014
Etalons : On ne peut sauver le soldat Paul Put
Paul Put, vénéré sous le soleil du Faso, ne mérite que la prison à en croire la justice de son pays. Pour s’être mouillé dit-on dans cette affaire sordide de matchs truqués du (...) Suite