Bouillon de Culture

Dr. Lydia Rouamba écrit sur « le plus vieux métier du monde »

Publié le vendredi 4 novembre 2016

Cette appellation en titre, Dr Rouamba ne l’apprécie pas du tout et ce, à juste titre. Car cela participe de la banalisation d’un phénomène certes très répandu dans le monde, mais qui survit à cause de l’hypocrisie du descendant de « l’homo sapiens sapiens », pour paraphraser l’émérite savant Cheick Anta Diop. La sociologue burkinabè, chercheure à l’Institut des sciences des sociétés (INSS) a décidé à travers un écrit de 95 pages au titre direct et sans (...) Lire...

  Partager

La voix de Djodjo

Publié le vendredi 4 novembre 2016

Ce n’est pas le titre d’un roman de Beli Nebié, ce prof de SVT spécialiste des écrits sur la sorcellerie en pays Gourounsi du Burkina Faso. Djodjo c’est plutôt le nom d’artiste de SANOU Georges Christophe Gaudens, un artiste musicien du Faso. Né aux bords de la Lagune ébrié il y a de cela 38 hivernages, il a très vite été influencé par les voix des grands chanteurs de l’époque : Salif KEITA, François LOUGAH, Amadou BALAKE, Maki CISSE, Moussa DOUMBIA… La (...) Lire...

  Partager

Studio Abazon : La renaissance pour bientôt

Publié le lundi 17 octobre 2016

Le 18 juillet dernier, le studio Abazon est parti en fumée suite à un incendie. Ainsi des voix se sont élevées pour lancer un appel à contribution pour la reconstruction du studio. Les initiateurs de l’« opération renaissance du studio Abazon » ont animé un point de presse ce jeudi 15 septembre 2016 au Centre national de presse Norbert Zongo pour faire le bilan des contributions reçues pour la reconstruction de ce studio. Au total ce sont 10 045 (...) Lire...

  Partager

Clap de tournage : « La raison du plus fort » de Missa Hébié

Publié le lundi 17 octobre 2016

« Plan 08/01/01 ; action ». C’est par cette courte phrase que le clap de lancement du nouveau long métrage de Missa Hebié s’est effectué ce samedi 17 septembre derrière la salle de ciné de Pissy en présence du ministre de la culture Tahirou Barry et de quelques autorités. Le réalisateur signe son retour sur la scène cinématographique avec ce nouveau long métrage intitulé « la raison du plus fort ». Après « En attendant le vote », « Le fauteuil », « (...) Lire...

  Partager

« Un peuple debout »

Publié le mardi 20 septembre 2016

C’est le titre du livre de Roger Bila Kaboré. Il compte 215 pages. Segmenté en six chapitres. L’opuscule retrace la période charnière que le Burkina a connue depuis 2013 jusqu’ aux évènements fatidiques des 30 et 31 octobre. Bila Kaboré dissèque les événements saillants ayant marqué la lutte du peuple burkinabè. Et à travers chaque fait, l’auteur met en exergue en des termes choisis, l’héroïsme du peuple burkinabè qui, martyrisé et fatigué des vilénies de (...) Lire...

  Partager

Morts pour rien !

Publié le mardi 20 septembre 2016

Mes compatriotes ne cesseront jamais de me surprendre. Après une insurrection sans pareille où ils ont chassé leur dictateur de président en plein midi, après une résistance farouche au coup d’Etat le plus bête du monde, les voilà qui élisent ceux qui ont diné avec le diable. Une fois élus et installés, les hôtes du diable se révèlent de piètres gouvernants comme s’ils n’avaient jamais participé à la gestion de l’Etat. Ils tâtonnent, s’embourbent, se (...) Lire...

  Partager

Adieu Seydou Zombra !

Publié le lundi 5 septembre 2016

Au début des années 2000, pour réaliser le magazine Histoire de l’Afrique sur RFI, Seydou Zombra avait fait irruption dans les locaux de l’Institut des sciences des sociétés (INSS) alors situé dans le quartier Wemtenga de Ouagadougou. Calme olympien et sourire taquin, « le petit bissa » avait la lourde tâche d’interviewer ses maîtres gourounsi. Interpellés en notre qualité de chercheur, le Dr Gomgnimbou et moi-même nous nous prêtions à l’exercice avec (...) Lire...

  Partager

7/141 Articles