Dossier

Escroquerie en bande organisée (suite) : Un autre frère « de » fait son entrée en scène

Publié le jeudi 18 juillet 2013

Le Burkina se signale particulièrement par les frasques « des frères de ». Dans le prolongement de l’enquête que nous avons menée à Bobo Dioulasso et à Banfora, dans l’affaire « Siri », nous avons été conduits sur la piste du frère du ministre d’Etat, Djibril Bassolet. Ce dernier aurait dû lui ouvrir des portes pour un business de ferraille avec les espagnols. Les choses vont très mal se passer. Le frère du ministre use de sa position pour détourner les (...) Lire...

  Partager

Etats généraux de l’enseignement supérieur : Le point de départ d’autres problèmes ?

Publié le mercredi 3 juillet 2013

L’enseignement supérieur burkinabè est un grand corps malade. « Provoquer l’électro-choc nécessaire » à ce mal, c’est l’idée qui a sous-tendue la tenue des états généraux sur ce grade d’enseignement. Environs 450 participants se sont retrouvés du 13 au 15 juin 2013 à Ouagadougou à cet effet. Les débats ont été houleux et certains sont repartis frustrés. « On ressort [des états généraux] pas satisfait » a dit Mahamadou Fayama, président de l’union générale des (...) Lire...

  Partager

Dr. François Jérôme KABORE : "Ce qui est attendu de la commune de Kokologo, c’est qu’elle respecte la loi"

Publié le lundi 17 juin 2013

Vous avez récemment saisi l’ASCE pour fait de corruption et vous mettez en cause le ministre de l’administration territoriale, le haut commissaire du Bulkiemdé, des inspecteurs techniques, le maire de Kokologo, n’est-ce pas un peu excessif ? La corruption est un fait défini par des textes dont je ne suis pas l’auteur, et qui s’appliquent à tous. Pour ma part, je ne fais que relater des faits. Ce qui est excessif, ce sont ces faits et si des gens (...) Lire...

  Partager

François Compaoré:Le « dieu » qui prend les handicapés pour des mendiants

Publié le lundi 17 juin 2013

Le samedi 25 mai 2013, le CDP/Kadiogo a animé un meeting sur la place de la Nation/Ouagadougou, pour remercier ses militants et électeurs pour le soutien lors des couplées de décembre 2012. Au-delà de toute politique politicienne, certains ont tenu des propos « inciviques » dont les conséquences peuvent s’apparenter à celles d’une arme de destruction massive pour la cohésion nationale. Si François Compaoré a été considéré comme un « dieu », ce dernier (...) Lire...

  Partager

AUGMENTATION DU PRIX DU GAZ:Les Burkinabè rattrapés par leur gestion du secteur

Publié le jeudi 16 mai 2013

Le gouvernement a fini par passer à l’acte. Augmenter le coût du gaz domestique. Pendant longtemps murmuré, les Burkinabè ont fini par le constater en se réveillant le matin du 21 avril 2013. Une augmentation avoisinant les 25% du prix initialement bloqué depuis les années 1994 alors que le pays était frappé de plein fouet par la dévaluation. Les arguments avancés et qui ne convainquent pas beaucoup de monde sont que c’est pour sauver le mécanisme de la (...) Lire...

  Partager

Pr Karifa Bayo : « Le Burkina n’a pas le choix, il doit appliquer le LMD »

Publié le mercredi 1er mai 2013

Alors qu’on s’achemine vers un blanchiment technique de l’année à l’Université de Ouagadougou (UO), des voix s’élèvent pour mettre en cause le LMD. Il faut au moins suspendre sa mise en œuvre jusqu’à ce que les conditions soient réunies, exige l’ANEB. Le président de l’Université de Ouagadougou répond qu’on ne peut pas se permettre ce luxe. On n’a plus le choix, il faut se conformer au monde, sinon nos étudiants avec leur maîtrise ne pourront plus s’inscrire (...) Lire...

  Partager

Université de Ouagadougou:L’ANEB refuse le blanchiment technique

Publié le mercredi 1er mai 2013

Les concertations sur l’avenir de l’université de Ouagadougou se mènent dans une grande cacophonie. Pour ou contre le blanchiment technique, les associations des étudiants se prononcent. L’ANEB, le plus vieux syndicat des étudiants y est contre. Pour l’ANEB, « les années blanchies qui figureront dans le cursus universitaire des étudiants peuvent avoir des conséquences sur la crédibilité des diplômes. Pire, cette mesure ne peut pas résoudre le retard (...) Lire...

  Partager

7/173 Articles