Dossier

Norbert Zongo : Les péripéties du dossier judiciaire

Publié le vendredi 25 janvier 2019

5 décembre 2018. Coup de tonnerre. La Cour d’appel de Paris prononce un avis favorable pour l’extradition de François Compaoré vers le Burkina dans le cadre du dossier Norbert Zongo. Retour sur 20 ans ‘‘d’instruction’’ d’un dossier. Le 19 juillet 2006, Abdoulaye Barry en compagnie d’Adama Sagnon, respectivement Procureur général et Procureur du Faso. Ce serait certainement l’une des rares images où on voit les deux hommes l’un à côté de l’autre. Ce (...) Lire...

  Partager

La figure du héros

Publié le vendredi 25 janvier 2019

Il n’est pas exagéré de dire que Norbert Zongo a été l’un des grands stratèges des luttes qui ont emporté le régime de Blaise Compaoré. On se souviendra de l’avertissement qu’il a lancé en forme de slogan : « Personne n’a d’avenir dans un pays qui n’en a pas ». De fait sa vie en a été l’illustration parfaite de cet appel à la responsabilité individuelle et collective. La jonction du mouvement social d’avec le mouvement politique, malgré la diversité des courants (...) Lire...

  Partager

Norbert Zongo : Un journaliste né

Publié le vendredi 25 janvier 2019

Norbert Zongo est né journaliste. Avec, en plus, des dons de l’investigation dans le sang. Nous n’en dirons pas plus. Lisez plutôt. Le déclic. Nous sommes en 1970. Norbert est élève au Cours Normal de Koudougou. Dans sa promotion, il y a une élève d’une beauté ravageuse. Elle attire les regards de tous les garçons et même l’intérêt de certains professeurs qui lorgnent, quelque fois sans discrétion, sur la jolie demoiselle. Un beau matin, Norbert placarde (...) Lire...

  Partager

Un devoir de mémoire pour un journaliste d’exception

Publié le vendredi 25 janvier 2019

La liberté actuelle de ton de la presse nationale (jusqu’à son usage immodéré, et plus particulièrement sur les réseaux sociaux) mais, de façon générale, la liberté d’expression dont jouissent aujourd’hui les Burkinabè, est un héritage de Norbert Zongo, qui a donné sa vie pour nous. Dans le Burkina du « Si tu fais, on te fait, et il n’y a rien ! » des années 87à 98, seul, il a osé, et « il a été fait ». Mais son sacrifice n’a pas été vain. Puisque tout de (...) Lire...

  Partager

Ruines de Kalsaka mines : L’Etat burkinabè est responsable

Publié le mercredi 19 décembre 2018

Cinq ans après la fermeture de la société Amara Mining dans la mine d’or de Kalsaka, son site d’exploitation attend toujours d’être réhabilité. Pendant ce temps, les dégâts environnementaux affectent quotidiennement la vie des populations de cette commune située dans la province de Yatenga à 150 km environ de Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso. A qui la faute ? Une vue des populations victimes de la pollution environnementale à Kalsaka. (...) Lire...

  Partager

Suivi des marchés publics : Une initiative citoyenne pour des infrastructures de qualité

Publié le mercredi 19 décembre 2018

Chantiers inachevés, infrastructures effondrées, non-conformes aux caractéristiques techniques définies dans les contrats, corruption. Ce sont autant de faits qui ont inspiré la naissance de ce projet. L’équipe du projet Suivi des marchés publics en séance de travail au siège de Open Burkina. Yéguéré gate. De nombreux Burkinabè se souviennent encore de l’histoire de ce plateau omnisport très fréquenté au secteur 10 de Bobo-Dioulasso, dans la région (...) Lire...

  Partager

Flux financiers illicites : Les instruments de lutte sont en souffrance

Publié le mercredi 19 décembre 2018

Le Burkina Faso perd chaque année des centaines de milliards. Cette hémorragie financière est surtout l’œuvre d’opérateurs économiques et de cadres supérieurs de l’administration publique. Cependant, les moyens mis en place pour combattre le fléau manquent d’efficacité. Les flux financiers illicites compromettent l’épargne intérieure, les réserves de changes et le collecte des impôts. La ministre Rosine Coulibaly, en charge des finances, est interpellée. (...) Lire...

  Partager

7/173 Articles