Politique

La nouvelle donne politique au Faso

Publié le samedi 25 avril 2015

Incontestablement l’onde de choc des événements survenus en ce début de mois d’avril sont en passe de créer une nouvelle donne politique au Faso. Sans doute assisterions-nous à quelques remous venant de certains milieux visés par les récentes arrestations ou de ceux qui tombent sous le coup de la nouvelle loi électorale mais paradoxalement ces mesures pourraient aussi produire des conséquences imprévues ! Les premières réactions de Djibrill Bassolet (...) Lire...

  Partager

Les cents jours de la Transition : Le début d’une grande désillusion

Publié le mercredi 18 février 2015

Zida et Kafando sont perdus. Les soutiens d’hier sont déçus. Les Burkinabè s’interrogent pour savoir si tout ça « c’était pour aboutir à ça » ? C’est d’abord l’incurie totale des personnalités que l’on croyait avoir une haute idée de l’Etat et du bien commun qui se révèlent à l’épreuve du pouvoir commede dangereux népotistes. On avait pensé que c’était l’apanage d’un Zida, bon soldat habitué aux petites parties entre copains. On découvre que les Professeurs ne (...) Lire...

  Partager

Meeting de la Société civile : Feu à volonté sur le général Diendéré

Publié le mercredi 18 février 2015

Son nom était sur toutes les lèvres ce samedi 7 février 2015 à la Place de la Nation. Pas de doute pour les manifestants, c’est lui le grand manipulateur de la grogne des éléments du RSP. Sa stratégie : mettre en avant les problèmes de hiérarchie en vue de masquer son refus de voir modifier l’équilibre des forces au sein des unités militaires. Mais jusqu’où le général est-il décidé à pousser le bouchon ! Aux dernières heures qui ont précédé la fuite de (...) Lire...

  Partager

Le « J’accuse » de Blaise Compaoré

Publié le vendredi 23 janvier 2015

A partir de l’Eburnie, Blaise Compaoré règle ses comptes. Il accuse nommément Roch Marc Christian Kaboré et Salif Diallo d’avoir planifié son renversement violent avec l’aide de l’armée. Selon le désormais ancien président du Faso, le bras militaire de l’insurrection populaire est le chef d’Etat Major Général des Armées, Honoré Nabéré Traoré lui-même. Toutefois, il n’a rien dit sur le mode opératoire du complot qu’il dit avoir été ourdi contre son pouvoir. (...) Lire...

  Partager

En attendant la désignation du chef de l’Etat

Publié le dimanche 23 novembre 2014

Le document de cadrage de la transition est enfin prêt. Les discussions ont été laborieuses mais fructueuses. Un consensus s’est dégagé autour d’un texte qui doit permettre au Burkina de procéder à la mise en place des institutions de la 5ème République. La Charte de la transition. Ainsi s’appelle le document qui sera intégré à la constitution. La particularité de ce texte c’est qu’il prend en compte la situation née de l’insurrection du 30 octobre. Il (...) Lire...

  Partager

Révision de l’article 37 : De l’indécision au saut dans l’inconnu

Publié le mercredi 5 novembre 2014

Ça y est ! Nous sommes dans la nasse. Tout le monde voyait venir mais chacun priait Dieu pour que cela n’arrive point. Et pourtant, il n’y avait pas de fatalité. Ce qui se passe aujourd’hui porte le sceau de la volonté des hommes. Par cette même volonté, on aurait aussi pu l’empêcher. Comment en est-on arrivé là ? Blaise Compaoré, faut-il le rappeler, est arrivé au pouvoir par les armes. Par la suite, il a transformé son pouvoir d’exception en une « (...) Lire...

  Partager

Si Blaise peut trancher alors qu’il tranche !

Publié le mercredi 22 octobre 2014

C’est sur des questions non consensuelles que le dialogue inclusif a été convoqué par le président. S’il faut s’en remettre à lui pour les trancher, autant aller vite et lui laisser l’initiative, totale, pleine et entière. Il y a quelque chose de surréaliste dans le débat qui accompagne l’échec du dialogue inclusif. Il aurait dit-on échoué sur le sort à réserver aux questions non consensuelles. Autant dire qu’il n’a jamais commencé. C’est sur le constat que (...) Lire...

  Partager

7/145 Articles