Editorial

Cambriolage à l’Evénement : Veut-on nous faire taire ?

Publié le vendredi 15 août 2014

Au petit matin du mercredi 30 juillet, des cambrioleurs se sont introduit au siège du journal l’Evénement pour y commettre un forfait. Ces visiteurs parce qu’ils se savent indésirables se sont introduit à partir de l’arrière du bâtiment par une fenêtre dont ils ont scié les persiennes. Une fois à l’intérieur, ils ont passé au peigne fin le secrétariat et les bureaux du rédacteur en chef et du directeur de publication. Les malfrats se sont intéressés en (...) Lire...

  Partager envoyer l'article par mail envoyer par mail

Explosion de Laarlé, Pas vraiment sur la même fréquence

Publié le lundi 4 août 2014

Avons-nous encore un gouvernement ? Oui évidemment dira-t-on ! Pour s’en convaincre, il suffit d’évoquer le traditionnel point de presse du gouvernement, preuve s’il en est que non seulement nous en avons un, mais plus important, celui-ci bosse pour nous. Et pourtant, la question mérite d’être posée. Naturellement, les Burkinabè attendent de leur gouvernement, bien plus que la gestion routinière des dossiers qui lui sont soumis en conseil des (...) Lire...

  Partager envoyer l'article par mail envoyer par mail

Gérard Kango Ouédraogo:La bibliothèque vivante s’est éteinte

Publié le dimanche 13 juillet 2014

Un jour de l’an 1987, j’accompagnai mon père à sa demande à Abidjan. Cela fait des décennies qu’il n’y avait plus remis les pieds. Il avait pourtant fait ses classes à Bingerville après la fin de son cycle primaire à l’école publique de Ouagadougou, alors sise à l’actuelle place de la Révolution. Il s’était enfin résolu à répondre aux itératives invitations de son vieil ami Philippe Yacé. Ce dernier avait longtemps occupé le perchoir sous Houphouët Boigny, son (...) Lire...

  Partager envoyer l'article par mail envoyer par mail

Le CDP se fourre le doigt dans l’œil

Publié le mardi 1er juillet 2014

Les responsables du CDP planent dans les nuages après le succès de leur meeting tenu le samedi dernier au stade du 4 août. L’objectif était de remplir le stade bien qu’ils s’en défendent, eh bien ils l’ont rempli. Depuis qu’ils ont entrepris de donner la réplique aux activités de l’opposition, le CDP s’est laissé gagner par une obsession : montrer que les Burkinabè sont nombreux à réclamer le maintien au pouvoir de Blaise Compaoré. Peu importe la manière (...) Lire...

  Partager envoyer l'article par mail envoyer par mail

L’impossible pari du juge Salifou Nébié

Publié le mercredi 11 juin 2014

Il était d’une jovialité légendaire et voulait que la vie soit à son image. Malheureusement au Burkina, l’ambiance ces jours-ci est maussade et elle l’est irrésistiblement. « Ça y est, me lance t-il un jour, le référendum aura lieu, c’est décidé. » C’était bien avant le discours de Réo du président du Faso. Dans sa voix, il y’avait comme du dépit. L’homme ne voulait pas de ce truc qui divise ses amis d’hier et d’aujourd’hui et qui menace de plonger le pays tout (...) Lire...

  Partager envoyer l'article par mail envoyer par mail

Situation nationale : Jusqu’où ne pas aller trop loin

Publié le mercredi 4 juin 2014

Avis de tempête sur le pays des hommes intègres. C’est assurément un paradoxe quand l’intégrité qui est une valeur morale généralement source de quiétude et de paix fait subitement place à l’arrogance et au bellicisme. Nous vivons en effet des moments assez troubles alors que tout semblait réuni pour faire du Burkina un havre de paix dans une sous-région plongée dans la tourmente et la violence. Voyant les choses venir, l’église catholique n’avait pas fait (...) Lire...

  Partager envoyer l'article par mail envoyer par mail

Boko Haram, la honte des dirigeants africains

Publié le samedi 17 mai 2014

Boko Haram. Qu’est-ce que c’est ce truc dont la seule évocation suscite à la fois frisson et dégoût ? L’enfer dit-on est pavé de bonnes intentions. Au commencement en effet, Boko Haram s’est présenté comme une entreprise de salubrité publique, engagée dans un combat frontal et radical contre la corruption tentaculaire de l’administration publique nigériane. Si rien ne va au Nigéria, ne cessait-elle de répéter, c’est la faute aux élites, purs produits de (...) Lire...

  Partager envoyer l'article par mail envoyer par mail

7/52 Articles