Editorial

Municipales 2016 : Qui pour tenir les rênes de la capitale ?

Publié le lundi 20 juin 2016

Tous les observateurs ont signalé une participation faible dans le pays et singulièrement dans la capitale. Mais notre système électoral n’invalide pas de scrutin pour cause de participation faible. On va donc faire avec, tout en laissant aux politologues et aux historiens le privilège d’analyser les raisons de ce relatif désintérêt. Avec ce scrutin, prend fin la parenthèse d’exception qui plombait les activités de développement de nos communes. Les (...) Lire...

  Partager

Attention danger, les Burkinabè sont trop pressés !

Publié le lundi 30 mai 2016

Difficile de garder la sérénité par ces temps difficiles. Les Burkinabè sont un peuple digne et respecté. Leur histoire récente les a portés au zénith de la gloire en tant que peuple intrépide et combattant. Ils ont su montrer leur talent de guerrier mais ils ont aujourd’hui beaucoup de mal à prouver qu’ils savent aussi gagner la paix. La situation au Faso est aujourd’hui caractérisée par une incroyable morosité. L’argent circule très peu et la (...) Lire...

  Partager

Crise à l’UPC : Jusqu’où il ne faut pas aller trop loin !

Publié le lundi 16 mai 2016

L’UPC traverse manifestement une crise. Quand de hauts responsables, de surcroît membres fondateurs se trouvent soudainement sous la menace d’une sanction d’exclusion, le fait ne saurait être banal. Ce qui se passe à l’UPC ne peut laisser indifférent les démocrates burkinabè. Il ne s’agit pas de n’importe quelle organisation politique. Faut-il le rappeler, l’UPC est une organisation qui avec son chef, Zéphirin Diabré (pour ne pas le nommer), a joué un (...) Lire...

  Partager

Les Burkinabè, impatients d’une relance qui se fait attendre

Publié le mercredi 20 avril 2016

Il y a de la déception dans l’air. Passée l’euphorie de l’élection présidentielle, les Burkinabè sont revenus aux réalités de leur quotidien. Dans le camp du parti au pouvoir, on n’est pas loin de la désillusion. On attendait quelque récompense. Les militants ont mouillé le maillot. On leur a dit que Kosyam était avant tout la clé de voûte de tous les possibles, qu’il fallait travailler à installer le candidat au trône afin qu’il puisse ouvrir les vannes (...) Lire...

  Partager

Recadrer le CSC, une urgence nationale

Publié le dimanche 20 mars 2016

Si l’intention était de faire passer l’idée que les animateurs de L’Evénement sont des hors la loi nullement préoccupés par la paix et la sécurité nationale, eh bien c’est raté. En traitant des poudrières du Burkina, sujet qui nous vaut l’ire du CSC, nous étions conscients de toucher là à un sujet délicat. On peut discuter de la pertinence de notre choix. Nous n’avons jamais du reste cherché à faire l’unanimité autour de nos options éditoriales, pas plus que (...) Lire...

  Partager

2016 sera-t-elle l’année de Sankara ?

Publié le jeudi 3 mars 2016

Les prémisses ont été posées par l’insurrection populaire. Inspirés par la figure charismatique de la révolution d’Août mais aussi par celle de Norbert Zongo, les insurgés d’octobre ont trouvé ce supplément d’âme nécessaire pour vaincre le pouvoir grabataire de Blaise Compaoré. Déjà au 20e anniversaire de la mort du héros en 2007, tout avait été fait pour étouffer la célébration de l’événement. On avait improvisé une activité des jeunes à Pô où furent célébrés (...) Lire...

  Partager

UA /CPI : Contrer la forfaiture des chefs d’Etat africains

Publié le jeudi 3 mars 2016

Les chefs d’Etat ont ressorti la vieille rengaine sur la CPI à l’occasion du 26e sommet de l’Union africaine tenu à Addis Abeba du 30 au 31 janvier dernier. Depuis que la Cour s’est intéressée aux Kenyans Uhuru Kenyatta et William Ruto et à l’Ivoirien Laurent Gbagbo, il y a comme un vent de panique au sein de l’Union africaine. Tout se passe comme si s’attaquer à des hauts dignitaires africains était un crime de lèse-majesté. Après avoir couvert (...) Lire...

  Partager

7/83 Articles