Editorial

Tant que Kosyam est sauf, Kokologho peut brûler !

Publié le lundi 6 octobre 2014

On est où là ? Ce titre du magazine itinérant de RFI peut parfaitement convenir à la situation actuelle de Kokologho. Sommes-nous en effet en république peut-on se demander à juste raison ? La république suppose en effet un ordre fondé sur le droit, accepté par tous et garantit par l’autorité de l’Etat. L’Etat est incarné par des hommes et des femmes qui sont entre autres : le policier, le préfet, le juge, le haut commissaire ou le gouverneur. Ces hommes (...) Lire...

  Partager envoyer l'article par mail envoyer par mail

Dialogue inter-parti : quel signal veut-on livrer aux burkinabè ?

Publié le jeudi 18 septembre 2014

En ce début de mois de septembre pluvieux où les circonstances ne se prêtent pas aux grandes mobilisations populaires, la politique ne semble pas être pour autant aux abonnés absents. Il faut reconnaître à nos hommes politiques la maîtrise de l’art d’exister. En effet, hommes politiques de la majorité comme de l’opposition ont fait la ronde des structures religieuses et coutumières. Du Mogho Naaba à l’Imam de la capitale, en passant par le cardinal (...) Lire...

  Partager envoyer l'article par mail envoyer par mail

Marche du 23 août : La véritable victoire, c’est l’alternance en 2015 !

Publié le mardi 2 septembre 2014

L’opposition crie victoire après la mobilisation réussie du 23 août. De son côté le pouvoir, exploitant les déclarations contradictoires de l’opposition lors de ses différentes manifestations, parle de régression. C’est de bonne guerre. Mais au-delà de cette nouvelle polémique, nul ne peut soutenir raisonnablement que le 23 août fut un échec. La bataille des chiffres que l’on se plait à exhiber de part et d’autre relève bien plus de l’anecdote qu’autre (...) Lire...

  Partager envoyer l'article par mail envoyer par mail

Cambriolage à l’Evénement : Veut-on nous faire taire ?

Publié le vendredi 15 août 2014

Au petit matin du mercredi 30 juillet, des cambrioleurs se sont introduit au siège du journal l’Evénement pour y commettre un forfait. Ces visiteurs parce qu’ils se savent indésirables se sont introduit à partir de l’arrière du bâtiment par une fenêtre dont ils ont scié les persiennes. Une fois à l’intérieur, ils ont passé au peigne fin le secrétariat et les bureaux du rédacteur en chef et du directeur de publication. Les malfrats se sont intéressés en (...) Lire...

  Partager envoyer l'article par mail envoyer par mail

Explosion de Laarlé, Pas vraiment sur la même fréquence

Publié le lundi 4 août 2014

Avons-nous encore un gouvernement ? Oui évidemment dira-t-on ! Pour s’en convaincre, il suffit d’évoquer le traditionnel point de presse du gouvernement, preuve s’il en est que non seulement nous en avons un, mais plus important, celui-ci bosse pour nous. Et pourtant, la question mérite d’être posée. Naturellement, les Burkinabè attendent de leur gouvernement, bien plus que la gestion routinière des dossiers qui lui sont soumis en conseil des (...) Lire...

  Partager envoyer l'article par mail envoyer par mail

Gérard Kango Ouédraogo:La bibliothèque vivante s’est éteinte

Publié le dimanche 13 juillet 2014

Un jour de l’an 1987, j’accompagnai mon père à sa demande à Abidjan. Cela fait des décennies qu’il n’y avait plus remis les pieds. Il avait pourtant fait ses classes à Bingerville après la fin de son cycle primaire à l’école publique de Ouagadougou, alors sise à l’actuelle place de la Révolution. Il s’était enfin résolu à répondre aux itératives invitations de son vieil ami Philippe Yacé. Ce dernier avait longtemps occupé le perchoir sous Houphouët Boigny, son (...) Lire...

  Partager envoyer l'article par mail envoyer par mail

Le CDP se fourre le doigt dans l’œil

Publié le mardi 1er juillet 2014

Les responsables du CDP planent dans les nuages après le succès de leur meeting tenu le samedi dernier au stade du 4 août. L’objectif était de remplir le stade bien qu’ils s’en défendent, eh bien ils l’ont rempli. Depuis qu’ils ont entrepris de donner la réplique aux activités de l’opposition, le CDP s’est laissé gagner par une obsession : montrer que les Burkinabè sont nombreux à réclamer le maintien au pouvoir de Blaise Compaoré. Peu importe la manière (...) Lire...

  Partager envoyer l'article par mail envoyer par mail

7/55 Articles