Comité de suivi des reformes politique : Une cours assidue aux catholiques !

Publié le dimanche 25 août 2013

Que se passe t-il exactement dans la concertation du comité de suivi ? Ce que l’on sait c’est que les composantes travaillent séparément. Ce qu’on dit ce sont les catholiques qui sont les plus courtisés. Leur contribution, qui n’est pas encore versée dans le public fait vraiment débat :

  • Ils ont réaffirmé le refus de la révision de l’article 37
  • Ils ne veulent pas siéger parce qu’ils ne voudraient pas être associés à des décisions politiques par le fait de leur participation au Sénat.

NB