Le jeune réalisateur Richard Djif porté disparu

Publié le mercredi 27 mars 2013

Le jeune réalisateur, étudiant au département des arts du spectacle et cinéma est porté disparu la nuit de samedi à dimanche dernier, c’est l’annonce faite par Africine. Toujours selon la même source et Selon ses camarades de la cité Belleverde au quartier estudiantin Bonamoussadi à Ngoa Ekelle, il aurait reçu plusieurs coups de fils anonymes, et des menaces avant leur séparation à heure avancée de la nuit de samedi. Dimanche matin, ses camarades ont constaté avec consternation sa disparition, qui aurait l’air d’un enlèvement parfait. Sa chambre a été retournée dans tous les sens. A ce jour, ni les membres de sa famille, ses camarades de la cité et l’équipe de production de son film, personne n’a de ses nouvelles. Aucune de ses lignes téléphoniques n’est disponible, indique Africine

A titre de rappel, depuis la sortie officielle les 16 et 17 mars derniers de son film 139… les derniers prédateurs sur le journalisme d’investigation dans un pays appelé le Chimpanz, qui aurait à sa tête, un président vieux et quasi immortel dans un pays miné par la corruption et autres manques dur le respect des Droits de l’Homme, le jeune réalisateur a reçu plusieurs menaces par voix de téléphones, des messages signés par des anonymes et qui lui proféraient des menaces de mort.

Autre fait, le film n’a malheureusement pas reçu le visa d’exploitation pour la suite de la diffusion du film.