« MAKING AFRICA WORK » : Un manuel pour booster les performances économiques de l’Afrique

Publié le mardi 29 août 2017

Après le Benin et le Mali, le Burkina Faso a accueilli à son tour le livre « Making Africa Work ». L’accueille a été chaleureux en témoigne les notables personnes présentent à la cérémonie de présentation et de dédicace. Il y’avait en effet, de nombreuses personnalités nationales et internationales dont le ministre de la Culture, des Arts et du Tourisme, Tahirou BARRY, représentant le président du Faso. « Making Africa work » qui se traduit en français par « L’Afrique en marche » a été écrit par quatre auteurs soucieux du développement du continent africain. Il s’agit d’Olusegun Obasanjo, ancien président du Nigéria, Dickie Davis, Gregory John Mills et de Jeffrey Herbst.
Subdivisé en trois (3) grandes parties qui regroupent onze (11) chapitres Making Africa Work est un manuel qui donne principalement des astuces pratiques sur comment booster les performances économiques de l’Afrique et assurer sa croissance au-delà des matières premières.

« L’Afrique n’est pas pauvre »

En partant des modèles de réussite économique de certains pays africains, l’ouvrage aborde diverses thématiques notamment la politique, l’économie, la démocratie, le développement des villes, etc. Selon les auteurs, la forte poussée démographique doit interpeller les dirigeants africains sur la nécessité de travailler pour une croissance économique et la création de l’emploi. Cela dans la vision d’éviter une catastrophe économique et sociale dans les années à venir. Pour preuve, selon les auteurs du livre, la population africaine, notamment dans les grandes villes, devrait doubler d’ici 2045. Par conséquent, sans une politique d’emploi adéquate, cette jeunesse constituera une menace permanente pour tous. « Making Afrika Work » apparait alors comme la solution en ce sens qu’il montre des stratégies qui ont réussi ailleurs et dont l’Afrique pourrait s’inspirer pour réduire la pauvreté et amorcer son développement. « C’est un guide pratique pour les gouvernants » a souligné Greg Mills co-auteur du livre. « L’Afrique n’est pas pauvre » a clamé l’ex-président nigérian Olesegun Obansadjo. Selon lui, le continent regorge d’énormes potentialités et doit jouir de la richesse de son sol. Il exhorte à cet effet, tous les Africains à mettre la main à la pâte pour le développement du continent entier car cela incombe à tous. Il précise par ailleurs que ce livre n’a pas pour vocation de blâmer qui que ce soit, mais plutôt de voir ce que l’on peut faire pour le développement de l’Afrique. Pour soutenir ses dires, Olesegun Obansadjo a pris les exemples des pays africains qui œuvrent à garantir la croissance économique à travers l’utilisation et la transformation des matières premières locales.
Making Africa Work est disponible au siège de la fondation Konrad Adenauer mais aussi en version électronique. L’ouvrage de 371 pages est disponible en versions française et anglaise. La version arabe est aussi annoncée pour bientôt.

Faridah Djamila DICKO
(Stagiaire)


Commenter l'article (0)