Les graines de poésie du Dr Roger Bila Kaboré

Publié le mardi 29 août 2017

Agronome, économiste de formation Roger Bila Kaboré est un écrivain prolixe, au vu de ses nombreuses publications depuis 1983. Engagé pour la paix, la justice, la démocratie et le rayonnement de l’Afrique sa plume alerte à travers roman, poèmes et chroniques, les maux qui minent le développement du continent Noir. Et ce ne sont pas les mots qui lui manquent pour dire son ire, professer sa foi et cracher sans ambages ses quatre vérités. « Debout l’Afrique. Recueil de poèmes politiques et philosophiques » Ce titre sans équivoque donne le ton dès la Une. Une page de couverture sur laquelle le croquis de l’Afrique est cerné de toutes parts par les photos en médaillon de Lumumba, Nkrumah, Sankara et Mandela… Des combattants pour l’Afrique libre qui n’ont pas pu achever leur tâche par la faute de l’impérialisme international. « Ô rage, ô désespoir ! » Ce qui reste à faire c’est la gestion de leur héritage… et chacun peut le faire à son niveau. C’est ce à quoi s’essaye Bila Kaboré. Il affirme la main sur le cœur en quatrième de couture : « En somme, ce recueil est un nouvel évangile. L’évangile selon saint Juste et sainte Justice. Selon sainte Paix, selon sainte Liberté. Selon sainte Démocratie. Selon saint Amour. Et Selon saint Afrique. » Au fait une hymne à l’Afrique aux multiples dimensions. L’œuvre encense les héros d’hier de la lutte pour le rayonnement du continent et voue aux gémonies ces guides éclairés, de Bokassa à Jammeh, qui ont donné une triste image de l’Afrique au Monde.
« L’Afrique eut des guides éclairés
Et en aura sans doute.
Des guides éclairés
Qui n’ont pas éclairé l’Afrique
Des guides éclairés qui n’ont pas guidé l’Afrique. (…)
L’Afrique a besoin de tout
Sauf des guides éclairés
Parce que ceux-ci ne guident personne,
Et n’éclairent rien ».

Entre poème de dénonciation et message de paix le document est agrémenté d’images claires, dont la beauté de la couleur noir et blanc renforce le côté nostalgique des bravoures passées. L’Afrique des fiers guerriers des savanes ancestrales. Avant ce recueil de poème sorti cette année, l’auteur avait publié en 2016 « Un peuple debout : Chute de Blaise Compaoré, coup d’Etat de Dienderé au Burkina Faso » dans la même maison d’édition Firmament. L’expertise de M Kaboré mise au service de l’enseignement supérieur et des organismes régionaux et internationaux, lui laisse le temps d’être au cœur du vécu quotidien de son peuple, c’est ce aussi la mission assignée à l’intellectuel africain. A bon entendeur…Bonne lecture !

Ludovic Ouhonyioué KIBORA


Commenter l'article (0)