Le citron apprécié pour ses nombreuses qualités !

Publié le lundi 5 septembre 2016

Les consommateurs de citron sont de plus en plus nombreux. Dans les bureaux les femmes a forte corpulence ont fait du citron leur jus préféré en raison de son pouvoir amaigrissant. L’éclat du teint y est aussi pour quelque chose dans l’adoption du citron chez les femmes car son jus ferait disparaitre les boutons sur le visage et tonifie la peau. En plus il est un bon nettoyeur de dents et les rend blanches. Il redonne aussi de l’éclat aux ongles, booste les fibres capillaires et rend les cheveux brillants. Certaines femmes vont jusqu’à utiliser du citron pour leur toilette intime. Mais de tout cela quelle est la lecture de la médecine ?

La médecine à propos du citron
Les spécialistes affirment que le véritable citron présente une écorce jaune. Le fruit que nous appelons couramment « citron vert » n’est pas une variété de citron, mais celle d’un agrume très proche : la lime, fruit du limettier. Tous les médecins reconnaissent les bienfaits du citron par sa richesse en vitamine C. La vitamine C ou acide ascorbique est une vitamine hydrosoluble. C’est une substance organique non calorique, essentielle au métabolisme du corps et non produite par l’organisme. Il est bon pour l’estomac car aide à soulager les problèmes de digestion une fois mélangé à de l’eau chaude, grâce à ses qualités digestives. Ceux-ci incluent la nausée, les brûlures d’estomac, et les parasites. Boire du jus de citron peut aussi traiter la constipation. Le jus de citron tonifie le foie et peut aider à mieux digérer la nourriture, en permettant au foie de produire plus de bile. En plus, le citron est une solution antiseptique naturelle, et peut traiter des problèmes liés à la peau, grâce à la vitamine C, qui augmente la beauté, rajeunit la peau en apportant plus de lumière sur le visage. La consommation quotidienne de l’eau de citron peut faire une différence énorme sur l’aspect de la peau. L’eau de citron peut aussi s’appliquer sur des secteurs de la peau brûlée car il réduit la sensation de brûlure. Le citron est également employé dans les soins dentaires. Le jus de citron frais peut être appliqué sur des dents douloureuses, pour réduire le mal. Il aide aussi à réduire les problèmes liés aux infections, à l’angine et à l’amygdalite, car il possède une propriété antibactérienne. Il suffit simplement de diluer du jus de citron avec autant d’eau, et se gargariser fréquemment. L’eau de citron aide également à traiter les problèmes respiratoires, et aide les personnes souffrant d’asthme. Grace à sa valeur diurétique, l’eau de citron peut traiter le rhumatisme et l’arthrite. Les spécialistes vont jusqu’à préciser que l’eau de citron peut traiter une personne qui souffre du froid, de la grippe ou de la fièvre. Elle aide à baisser la fièvre en augmentant la transpiration. Et dans notre contexte, les maladies comme le choléra ou le paludisme peuvent trouver un peu de soulagement avec de l’eau de citron, qui agit en tant qu’épurateur de sang.

Du citron à risque vendu par les jeunes !
Les bienfaits du citron sont reconnus certes mais pour que ceux-ci puissent se manifester, la prudence doit être observée. Le citron vendu dans les rues doit suivre une certaine hygiène pour être sain. Ainsi, plus le citron reste longtemps dehors et sans soins, plus il se gâte, entre dans une phase de pourriture en développant des champignons. Les maladies et parasites des agrumes sont nombreux et beaucoup n’ont pas de traitement efficaces. C’est souvent au niveau même de la plante que la maladie commence et de ce fait comme l’origine de la cueillette des citrons que vendent les jeunes est inconnu, les mauvaises variétés de citrons peuvent facilement se glisser dans le commerce. Pire, certains vendeurs, dans le souci de faire murir rapidement le citron, le mélange à des produits dangereux comme le carbure, ce qui engendre nécessairement des risques pour la santé si le consommateur ne le lave pas bien.
De la santé des consommateurs dépend la consommation du citron. La consommation de citron et de jus de citron devrait être évitée par les personnes souffrant de reflux gastro-oesophagien, d’oesophagite peptique ou de hernie hiatale en phase aigüe. Ce fruit peut en effet entraîner une irritation de la muqueuse de l’œsophage ou des brûlures épigastriques. Le citron ou son jus ne devrait pas aussi être consommé en même temps que certains médicaments antiacides. Par mesure de précaution, il est préférable d’espacer de trois heures la prise d’antiacides et de citron ou jus de citron. Le régime Citron est formellement interdit aux enfants, aux personnes âgées et aux femmes enceintes. Le régime Citron peut également être formellement déconseillé à certains individus qui sont fragiles d’intestins. Le régime Citron reposant essentiellement sur la consommation du citron est sans conteste l’un des moins dangereux pour la santé des individus. Néanmoins durant le régime, les consommateurs peuvent avoir plusieurs problèmes comme des troubles digestifs dans le cas d’un excès de consommation de citron, des brulures d’estomac, des troubles rénaux. Il peut fragiliser un estomac sans problème au départ, par l’absorption répétée du citron, celui-ci n’étant pas habitué à recevoir en continu un élément acide. Il est facile de perdre des kilos, mais comme dans tout régime, la masse musculaire peut également fondre, il faut donc pratiquer une activité sportive, même minime comme de la marche, par exemple, mais de façon régulière. La masse musculaire est importante pour le corps, il faut la préserver. Le régime citron peut provoquer une recrudescence d’acné plus ou moins importante, suivant les individus. Il peut être évoqué lors de ce régime, des maux de tête plus ou moins importants. Ils peuvent se produire régulièrement. Donc la prudence est recommandée .
Aussi dans beaucoup de sociétés, les femmes utilisent le jus de citron ou de citron vert pour la contraception ou pour l’hygiène vaginale depuis des siècles. Des études menées au Nigeria et ailleurs par le Dr Carole Lackman-Smith du Southern Research Institute aux USA et le Dr Christine Mauck du CONRAD (un institut de recherche aux USA) montrent que certaines femmes croient aussi que les jus de citron et de citron vert pourraient les aider à se protéger du VIH. Ces études démontrent cependant que plutôt que de jouer ce rôle, ces jus peuvent provoquer des lésions qui, probablement, facilitent l’entrée du VIH dans l’organisme. Laver le vagin avec l’un de ces jus, complètement pur ou dilué, peut augmenter les risques de contamination par le VIH chez une femme dont le partenaire est séropositif. Faut-il donc face à ses nombreux inconvénients du citron interdire sa vente en circulation en le soumettant à des contrôles au préalable ? en attendant un examen la prévention de la santé est entre les mains du consommateur burkinabé.

Michaël Pacodi
pacomik@yahoo.fr


Commenter l'article (0)